Jean-Rodolphe Petter, Corine Cretton, Rafaël Santianez, Cécile Monnier, Adrien Cater, Miguel Menezes, Isabelle Schiper, Nicolas Savary, Virginie Otth & Julie Lang

adresse & accès

association

Afin de reçevoir les informations sur nos évènements par e-mail, inscrivez-vous à notre mailing liste:



s/d sur facebook

s/d sur instagram

Programme 2020

18 janvier:
Fête d’ouverture

7 février:
Bruno Aeberli

13 mars / 13 juin:
Nicolas Fournier

1–6 juin:
Caroline Bourrit

6–19 + 28 août:
Flora Mottini & Eliot Möwes

28 août:
Juliette Buschini & Christelle Kahla

2 octobre:
Concert Salopard

23 octobre:
Sabine Zaalene

20 novembre:
Adrian Fernandez Garcia

David Hominal: Suite

David Hominal

Suite

Ouverture 10 mars 2007 14-18h, Vernissage dimanche 11 mars 15h

Peintures et Extensions

David Hominal nous débarrasse du ricanement postmoderne en cinq travaux. Dans « Typewriter » (2006, acrylique sur carton), il se sert de l'icône, fragilise brutalement l'objet d'art. Sa production implique l'auteur comme dans « la main cassée » (2007, peinture acrylique). La première lecture est tragique, car la blessure est réelle, mais la main est debout et devient donc un salut ! « Fuck them all » (2007, dessin, graphite sous verre et table en bois) est une sorte de « table à manifeste », un objet utopique et anti-consensuel. Sa démarche réinvestit aussi le paysage en peinture. Ici le titre est un trajet entre deux villes américaines « Paterson/Hoboken » (2001, huile sur toile, 84x124 cm), qui ont servi de « décharge humaine » au maire de New York Rudy Giuliani dans sa politique de « tolérance zéro » entre 1993 et 1998. Hominal souligne par le langage du paysage une actualité américaine invisible. Enfin, « Flag » (2001) produit une illusion moderne et pop par un jeu conflictuel entre le processus d'abstraction en peinture et la force iconique. Le drapeau est cependant gris, ne représente plus aucune nation. Les références sautent, mais seulement après usage et ses travaux finissent par qualifier notre époque avec pertinence.

— Tilo Steireif

David Hominal: catalogue, 2007

catalogue, 2007

David Hominal: catalogue, 2007

catalogue, 2007

David Hominal: catalogue, 2007

catalogue, 2007

David Hominal: catalogue, 2007

catalogue, 2007

David Hominal: typewriter, 2006, acrylique sur carton, papier, 92x55x38 cm

typewriter, 2006, acrylique sur carton, papier, 92x55x38 cm

David Hominal: paterson/hoboken, 2001, huile sur toile, 84x124 cm

paterson/hoboken, 2001, huile sur toile, 84x124 cm

David Hominal: la main cassée, 2007, acrylique sur toile, 150x100 cm

la main cassée, 2007, acrylique sur toile, 150x100 cm

Ouverture 10 mars 2007 14-18h, Vernissage dimanche 11 mars 15h:

avec le soutien de:

Loterie Romande

Canton de Vaud

Ville de Lausanne

Fondation Françoise Champoud

Ernst Göhner Stiftung

Migros pour-cent culturel

Pro Helvetia