standard/deluxe

Francisco Meirino, Tilo Steireif, Matthias Bruggmann, Élise Gagnebin-de Bons, Virginie Otth, Vlado Alonso, Adrien Cater, Federica Martini & Nicolas Savary

adresse & accès

association

Afin de reçevoir les informations sur nos évènements par e-mail, inscrivez-vous à notre mailing liste:



standard/deluxe sur facebook

Oliver Ressler: Occupations spatiales

Oliver Ressler

Occupations spatiales

Table ronde le mardi 9 octobre 2012 à 19h00

Table ronde modérée par Tilo Steireif

Dans le cadre de cette table ronde Oliver Ressler présentera l’ensemble de sa démarche artistique qui aborde les implications de la crise économique mondiale, notamment le modèle de la démocratie parlementaire et les imperfections/ disfonctionnements de ce modèle démocratique que la crise révèle.

Les films et installations de Ressler se basent souvent sur des interviews que l'artiste conçoit comme des plateformes pour enregistrer les préoccupations des protagonistes. On peut citer comme exemple l'installation vidéo What is democracy (2009), où des activistes formulent une analyse globale de la profonde crise politique à laquelle est confronté le modèle de la démocratie des pays occidentaux. La crise se met en évidence lorsque les élections deviennent de plus en plus des rituels vides de sens, puisque les vraies décisions se jouent en dehors du débat public. Le texte mural de Elections are a Con (2011) nous met en garde devant ce danger tandis que le texte mural Too big to Fail (2011) et les films The Bull Laid Bear (2012 co-dirigé avec Zanny Begg) et Robbery (2012) explorent la manière de gérer la crise financière et économique, le sauvetage des banques et les conséquences sociales qui en découlent.

 Dans la série photographique We have a Situation Here, des images de policiers, soldats et managers sont amoncelées par terre, immobiles, démunis de leurs fonctions.

Le travail de Ressler invite à questionner notre capacité de trouver des systèmes alternatifs et leur possible réalisation et structuration. La dernière œuvre de Ressler est l’installation Take The Square (2012) basé sur des conversations que l'artiste a initiées et filmées parmi des activistes des mouvements des Indignés à Madrid, Athènes et New York. Il fournit quelques réponses à ce sujet. L'œuvre se concentre sur l'organisation, la prise de décisions horizontales dans des assemblées ainsi que sur les tactiques d’occupation de l’espace public.

La table ronde verra la présence de Catherine Morand de Swissaid.

ressler.at

Oliver Ressler, born 1970, lives and works in Vienna and produces exhibitions, projects in the public space, and films on issues such as economics, democracy, forms of resistance and social alternatives. His projects have been in solo exhibitions at the Berkeley Art Museum, USA; Platform Garanti Contemporary Art Center, Istanbul; Museum of Contemporary Art, Belgrade; Kunstraum at the University of Lüneburg; Centro Cultural Conde Duque, Madrid; Alexandria Contemporary Arts Forum, Egypt; Bunkier Sztuki Contemporary Art Gallery, Krakow and The Cube Project Space, Taipei. Ressler has participated in more than 200 group exhibitions, including the MASSMoCA, USA; Itaú Cultural Institute, Sao Paulo; National Museum of Contemporary Art, Athens; Van Abbe Museum, Eindhoven and at the biennials in Prague, Seville, Moscow, Taipei and Lyon. For the Taipei Biennale 2008, Ressler curated an exhibition on the anti-globalization movement, A World Where Many Worlds Fit. A traveling show on the financial crisis, It’s the Political Economy, Stupid, co-curated with Gregory Sholette, is currently on display at Centre of Contemporary Art in Thessaloniki, Greece. His book Alternative Economics, Alternative Societies was published by the Wyspa Institute of Art, Gdansk in 2007.

avec le soutien de:

Ernst Göhner Stiftung

 

Ville de Lausanne

 

Avec le soutien de la Loterie Romande

 

Pro Helvetia

 

Migros Culture Percentage

 

Canton de Vaud