standard/deluxe

Federica Martini, Tilo Steireif, Matthias Bruggmann, Vlado Alonso, Virginie Otth, Nicolas Savary, Élise Gagnebin-de Bons, Adrien Cater & Francisco Meirino

adresse & accès

association

Afin de reçevoir les informations sur nos évènements par e-mail, inscrivez-vous à notre mailing liste:



standard/deluxe sur facebook

Valerio Tricoli: Infrequency (2)

Valerio Tricoli

Infrequency (2)

Performance sonore le samedi 24 juin 2017 à 20h30

Infrequency (2) est une composition de son & texte exécutée en direct, tirée d'une série de de pensées brisées, d'expériences particulières d’attentes impossibles.

Il y a une fissure dans la réalité que nous ne pouvons pas cacher, les éléments d'un paysage qui ne peuvent plus être coordonnés. Le monde ne semble exister que dans sa désintégration, dans les faits, dans des événements disjoints dont l'isolement inéluctable déclenche des décharges électriques révélant les régions de l'obscurité, de l'absence de résolution, des réfractions d'une existence traînée. De cet «arsenal de débris», est issue une enquête sur l'articulation difficile entre l'objet sonore et la beauté primale de la perception, Valerio Tricoli évoquera une série d'images éphémères, des événements inattendus et des révélations inclassables.


Valerio Tricoli (Palerme, Italie, 1977) est un compositeur et interprète de musique électro-acoustique.

Depuis le milieu de l'année 2000, ses instruments principaux pour les présentations en direct sont le magnétophone Revox B77, un enregistreur utilisé comme un dispositif complètement analogique/ergonomique pour l'échantillonnage en temps réel et la transformation/édition/mixage en temps réel des enregistrements préenregistrés (enregistrements de terrain ou de studio) et des sources sonores sur mesure, ce dernier étant généralement des vocalisations (y compris La parole et le chant), les petits instruments acoustiques et électroniques, les objets, le son amplifié de la salle elle-même dans lequel se déroule le concert et, dans le cas d'ensembles de groupes, ce qui est produit par les autres musiciens.

Sur un plan formel, ses ensembles mettent l'accent sur la création improvisée d'un récit qui tient compte des multiples relations intervenant entre la réalité, la virtualité et la mémoire lors de l'événement acoustique: les sons se situent toujours entre le «ici et maintenant» de la situation du concert et le Domaine ombragé de la mémoire.

avec le soutien de:

Ernst Göhner Stiftung

 

Ville de Lausanne

 

Avec le soutien de la Loterie Romande

 

Pro Helvetia

 

Migros Culture Percentage

 

Canton de Vaud