standard/deluxe

Nicolas Savary, Matthias Bruggmann, Virginie Otth, Tilo Steireif, Élise Gagnebin-de Bons, Vlado Alonso, Francisco Meirino, Adrien Cater & Federica Martini

adresse & accès

association

Afin de reçevoir les informations sur nos évènements par e-mail, inscrivez-vous à notre mailing liste:



standard/deluxe sur facebook

Magali Dougoud & Nicolas Raufaste: There Is No “I” in Team

Magali Dougoud &
Nicolas Raufaste

There Is No “I” in Team

Vernissage le vendredi 9 février à 18h30

Exposition du 9 février au 3 mars 2018

Ouverture les samedis de 14h à 18h
et sur rendez-vous 076 417 08 07

Finissage le samedi 3 mars

Magali Dougoud (1986) et Nicolas Raufaste (1988) se sont rencontré-es durant leurs études à la HEAD.

Malgré leurs nombreux points communs, leurs visions divergentes à propos de ceux-ci ont alimenté des discussions inépuisables.

Après cinq années à se côtoyer, les deux artistes ont décidé de collaborer en faisant co-habiter leurs démarches artistiques.

Leur exposition en duo (Grand Palais, Berne, 2015) a été une première opportunité de travailler concrètement sur des thématiques communes, d’en rechercher l’homogénéité et de tirer partie des tensions potentielles générées par leurs différends. Elle/il ont ainsi créé leurs premières oeuvres: les vidéos Fleur du pays, Pegman oder der zeitgenössische Cowboy (2015) et Pueblo, Pegman oder der europäische Traum (2017). Deux fictions traduisant une exploration virtuelle en racontant l’histoire de la disparition des frontières et des identités à l’ère du numérique.


Pour ce projet à standard/deluxe, Magali Dougoud et Nicolas Raufaste ont réfléchi au rapport entre individu et collectif.

D'abord parce que leur travail en binôme, sous-tend des liens qui se font et se défont continuellement. Ensuite parce que cette question fait écho à leurs activités curatoriales respectives (Urgent Paradise, Lokal-int et CAN) où en tant que membres d'associations gérant des espaces d'art, ils défendent le travail collaboratif et les échanges non hiérarchiques entre individus.

avec le soutien de:

Ernst Göhner Stiftung

 

Ville de Lausanne

 

Avec le soutien de la Loterie Romande

 

Pro Helvetia

 

Migros Culture Percentage

 

Canton de Vaud