Corine Cretton, Miguel Menezes, Matthias Bruggmann, Virginie Otth, Jean-Rodolphe Petter, Adrien Cater, Nicolas Savary & Cécile Monnier

adresse & accès

association

Afin de reçevoir les informations sur nos évènements par e-mail, inscrivez-vous à notre mailing liste:







s/d sur facebook

s/d sur instagram

Programme 2023

janvier
Léa Kunz @cpg/artgenève

fevrier
Vesko Gösel &
Adrien Cater

mars
Mathieu Bernard-Reymond
& Rémy Bender

avril
Yann Stéphane Biscault
@Halle Nord,

avril
Lisa Signorini &
Paul Paillet

juin
Andreas Dobler

septembre
Tyler Cala Williams

octobre
Leah Nehmert

novembre
Nathalie Bissig

Vesko Gösel et Adrien Cater: Geblitztdingst

Vesko Gösel et Adrien Cater

Geblitztdingst

Vernissage le vendredi 3 février dès 18h

Exposition du 4 au 26 février
Ouvert le samedi et dimanche de 16h à 18h
ou sur rendez-vous: info@standard-deluxe.ch

Geblitztdingst est un projet de Vesko Gösel et Adrien Cater qui explore l’histoire, les contraintes et la périphérie matérielle du médium photographique.

veskogoesel.info
adrien.boring.ch

Adrien Cater (*1977) et Vesko Gösel (*1983) s’intéressent tous deux au médium photographique. Adrien questionne les mesures fondamentales nécessaires à la photographie. Soit la mesure du temps, de la lumière et la notion de l’espace en deux dimensions.
Il nous propose d’expérimenter à travers plusieurs pièces dans l’exposition, la visualisation de ces concepts; cette tentative un peu illusoire de se représenter le monde, bien que basée sur la physique se révèle absurde et très poétique.
En effet, les explications du temps, de l’espace et de la lumière sont des fondements philosophiques et scientifiques indispensables pour comprendre notre monde, pourtant la compréhension perceptive de ces notions semble subjective ou hors de portée. Adrien nous donne à voir ou à imaginer des temps dans un espace, à mesurer la vitesse de la lumière sur un sol, à se cogner le nez sur des illusions d’espace, il nous propose d’expérimenter des images mentales de ces questionnements essentiels.

À première vue, le travail de Vesko Gösel semble assez éloigné de ce que l’on considère comme une proposition “photographique”. Pourtant, dans un deuxième temps, on peut observer l’exploration approfondie des questionnements liés à ce médium.
Vesko est un artiste de l’objet, un sculpteur et un dessinateur – son travail pourrait être classé dans la catégorie de la “photographie plasticienne”, qui, dans ses domaines, est plus orientée vers l’objet et le processus que la photographie classique. Vesko s’intéresse au dispositif technologique surtout à la question de savoir comment ce moyen technique nous hante et nous transforme en tant qu’utilisateurs dans une société de production d’images.
Avec la polyvalence d’un bricoleur, il transforme des objets et des matériaux déjà utilisés en installations artistiques.
Dans cette exposition, Vesko Gösel utilise des outils photographiques comme sujets: Un réflecteur, une bannière ou les flashs eux-mêmes deviennent des sculptures. Des objets à voir, plutôt qu’à utiliser. Vesko joue avec les arguments et les codes marketing des entreprises d’éclairage de studio comme Multiblitz ou Broncolor.

— Virginie Otth

avec le soutien de:

Loterie Romande

Canton de Vaud

Arts Visuels Vaud

Ville de Lausanne

Ernst Göhner Stiftung

Pro Helvetia