Jean-Rodolphe Petter, Cécile Monnier, Adrien Cater, Miguel Menezes, Virginie Otth, Corine Cretton, Matthias Bruggmann & Nicolas Savary

adresse & accès

association

Afin de reçevoir les informations sur nos évènements par e-mail, inscrivez-vous à notre mailing liste:







s/d sur facebook

s/d sur instagram

Programme 2023

janvier
Léa Kunz @cpg/artgenève

fevrier
Vesko Gösel &
Adrien Cater

mars
Mathieu Bernard-Reymond
& Rémy Bender

avril
One kiss is all it takes
@Halle Nord,

avril
Lisa Signorini &
Paul Paillet

juin
Andreas Dobler

octobre
Nathalie Bissig

novembre
Leah Nehmert

Andreas Dobler: Construire sa propre Mania

Andreas Dobler

Construire sa propre Mania

Vernissage le vendredi 2 juin 2023, dès 18h

Exposition du 2 au 25 juin 2023

Ouverture: samedi & dimanche
de 16h à 18h, ou sur rendez-vous
(+41 78 846 77 22 ou ‭+41 76 571 70 62‬)‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬

En ce début d’été, l’artiste zurichois Andreas Dobler présente à standard/deluxe, un assortiment éclectique et fantasque – peinture, dessin, collage et sculpture – tiré de son insolite parcours artistique.

Son œuvre, c’est un leitmotiv qui incite les visiteur·se·s à se faire leur propre publicité, à suivre ce qu’il·elle·s pensent être le bonheur ou à se convaincre des promesses que l’on s’adresse à soi-même.

Le dada de Dobler est une invite à suivre sa passion et à réveiller l'étrange qui est en soi, considérant l'artiste comme un spécialiste des caprices, dont la profession de foi c’est d’entraîner la gymnastique quotidienne de l’imagination.

L’exposition intitulée sobrement Construire sa propre mania, combine à la manière parodique d’une rétrospective, certains effets typiques de la cosmologie personnelle de l’artiste et qui décline un vocabulaire à la fois formel et métaphysique navigant entre les collages surréalistes d’Ayham Jabr, les divagations graphiques de la revue Métal Hurlant ou les casinos bariolés de l’architecte bolivien Freddy Mamani Sylvere: abstraction cosmique, constructivisme transcendantal, ornementalisme baroque, paysages oniriques ou natures mortes psychédéliques.

Jean-Pierre Dionnet, l’un des fondateurs des éditions Les Humanoïdes associés et auteur de Rose Profond expliquait sur France Inter qu’il «n’a jamais été doué pour la vraie vie»¹. On devine cette forme bien particulière de rapport au monde dans le travail de Dobler, tant son œuvre protéiforme et inventive évoque un cosmos parallèle, sorte de pot-pourri mâtiné de références pop tirées de la bande dessinée, de la culture New Age, du folklore psychédélique, de la science-fiction, de bibles de développement personnel ou de manuels de théories scientifiques extravagantes.

Peindre, dessiner, sculpter, écrire relèvent de rituels à même de transformer les énergies négatives en temples pour s’y épanouir l'esprit… éventuellement.

Dans un contexte capitaliste où toute chose serait devenue marchandise, Dobler s’imagine en guide punk et malicieux, d’un touriste spirituel répondant ainsi au désir collectif de la Nouvelle Ère, celui qui aspire à se reconnecter avec les origines de la Vie.

1.France Inter, Remède à la mélancolie, une émission d’Eva Bester, avec Jean-Pierre Dionnet, 20.06.2020

Biographie

Né à Bienne 1963, Andreas Dobler a grandi en Argovie, d’où il nourrit une sempiternelle envie de fuite.

Il vit et travaille à Zurich et récemment l’écriture de sa biographie le plonge dans une crise existentielle. Sib, son médecin lui a conseillé alors de jeter son CV dans la poubelle.

Sa dernière publication, St Elsewhere, est éditée par Patrick Frey en 2021.

avec le soutien de:

Loterie Romande

Canton de Vaud

Arts Visuels Vaud

Ville de Lausanne

Ernst Göhner Stiftung

Pro Helvetia